Comment Conformer Votre Entreprise aux Exigences Gmail 2024 pour les Expéditeurs d’E-mails avec Google Workspace

Face aux défis de la gestion des e-mails en entreprise, Google annonce des directives essentielles pour les professionnels envoyant plus de 5 000 messages par jour aux comptes Gmail. Cet article vise à éclairer les administrateurs de compte Google Workspace sur ces nouvelles exigences, effectives dès février 2024, pour une communication fluide et sécurisée.

Authentification des E-mails et Bonnes Pratiques d’Envoi

Dès février 2024, pour tout envoi supérieur à 5 000 e-mails par jour vers Gmail, l’authentification des e-mails sortants devient obligatoire. Cela inclut la mise en place d’authentifications SPF ou DKIM pour votre domaine et l’utilisation d’une connexion TLS pour la transmission des e-mails.

Exigences pour Tous les Expéditeurs

  • Authentification SPF ou DKIM : Essentielle pour confirmer l’origine des e-mails et protéger contre le spoofing.
  • Enregistrements DNS Valides : Assurez-vous que vos domaines et IPs d’envoi possèdent des enregistrements DNS directs et inverses (PTR) authentiques.
  • Connexion TLS : Sécurisez la transmission de vos e-mails en configurant TLS dans Google Workspace.
  • Taux de Spam Minimal : Gardez un taux de spam sous 0.10% dans les outils de Postmaster de Google et évitez d’atteindre 0.30% ou plus.
  • Formatage selon RFC 5322 : Vos messages doivent se conformer au standard de formatage des messages internet.

Pour les Gros Volume d’Envois

Les expéditeurs de plus de 5 000 messages quotidiens doivent également :

  • Configurer DMARC pour leur domaine d’envoi, permettant une politique d’exécution flexible.
  • Assurer l’alignement du domaine dans l’en-tête « De: » avec le domaine SPF ou DKIM pour passer l’alignement DMARC.
  • Fournir un moyen de désabonnement en un clic pour les messages marketing.

Améliorations de Sécurité et Préventions

  • DMARC : Configurez DMARC pour indiquer aux serveurs récepteurs comment traiter les messages qui ne passent pas l’authentification SPF ou DKIM.
  • ARC pour les E-mails Transférés : Utilisez l’authentification ARC pour maintenir le statut d’authentification des messages transférés.

Configuration d’Infrastructure

  • Adresses IP : Chaque adresse IP d’envoi doit avoir un enregistrement PTR correspondant à votre domaine.
  • IPs Partagées : Surveillez la réputation de votre IP partagée pour éviter les impacts négatifs sur votre taux de livraison.

Conseils pour les Responsables IT

  • Surveillance Active : Utilisez les outils de Postmaster de Google pour surveiller la performance et la réputation de vos envois.
  • Augmentation Progressive du Volume d’Envois : Évitez les pics soudains de volume d’envoi pour minimiser les problèmes de livraison.

Conclusion

L’adoption proactive de ces directives améliorera non seulement votre délivrabilité mais renforcera aussi la sécurité et la fiabilité de vos communications e-mail. Les responsables IT et les décisionnaires sont encouragés à intégrer ces pratiques bien avant la date limite de février 2024 pour garantir une transition en douceur et maintenir une communication efficace avec les utilisateurs Gmail.

Derniers articles

Comment utiliser Google Workspace pour améliorer la collaboration et la productivité au sein de votre équipe

Dans un monde où le travail à distance et la collaboration en ligne sont devenus la norme, il est essentiel pour les entreprises de disposer d’outils efficaces pour faciliter la communication et la productivité. Google Workspace, anciennement connu sous le nom de G...